Un grand merci aux Instants Z pour le schéma sur lequel ce base cet article ! Pour participer à leurs formations en gouvernance partager c’est par ici – je les recommande fortement, les ayant moi même suivie !

 

DE QUOI S’AGIT-IL ?

 

Il n’existe pas UNE SEULE méthodologie miracle qui permettrait de prendre des décisions à la fois pertinentes, de manière très rapide et avec un fort engagement de tous les collaborateurs.

Il existe en fait plusieurs processus, plus ou moins rapides et plus ou moins engageants pour les personnes concernées.

Il s’agira donc pour vous et votre équipe de:

  1. Connaitre ces différents modes de prise de décision;
  2. Choisir le mode le plus adapté en fonction de la décision à prendre.

 

COMMENT CA MARCHE ?

Chaque organisation a sa propre manière de prendre des décisions. Aujourd’hui, nous avons encore du mal à nous sortir des structures traditionnelles très hiérarchisées et basées sur un mode de prise de décision quasi exclusivement AUTORITAIRE:

==> “J’ai une idée, je vais la soumettre à mon chef, il me dit “OK, merci pour ton idée”, et je repars frustré de savoir que rien ne va se passer…”

Concernant nos projets associatifs, nous avons la fâcheuse tendance à passer de l’autorité à ce qui nous parait être l’anarchie, mais ce qui est en fait le CONSENSUS:

==> “J’ai un super projet pour le comité de mon association mais au lieu de m’aider à la mettre en place, les membres du comité vont discuter pendant toute la soirée de savoir si oui ou non cela respecte nos valeurs, si oui ou non cela va dans le sens de notre stratégie, si oui ou non nos partenaires seraient intéressés, … Frustré et énervé, je m’éclipse de la réunion à 23h en laissant les autres continuer à débattre et en sachant pertinemment  que mon idée simple à la base n’est pas prête à voir le jour…”

Le schéma proposé par Instants Z nous donne donc un aperçu de 5 grands modes de prise de décision classés selon leur rapidité d’exécution (axe vertical) et l’engagement qu’ils suscitent auprès de l’équipe concernée (axe horizontal).

Voyez plutôt…

Précisions:

  • Consultatif = je demande votre avis mais je prends ensuite la décision tout seul
  • Consentement = “Qui est contre?” => voir en détail dans l’article Prendre une décision par consentement.
  • Consensus = “Est-ce que tout le monde est d’accord?”

QUELQUES EXEMPLES

Pour clarifier l’utilisation de l’une ou l’autre méthodologie, je me permets encore une fois de citer les Ateliers Instants Z en vous présentant les différents “mode de prise de décision” en lien avec un “types de décision” à prendre – selon le temps à notre disposition et l’engagement souhaité auprès de tous nos collaborateurs.

En prenant la comparaison d’un arbre… depuis les réflexions posant la base (les racines, processus le plus long et le plus engageant) vers l’action du quotidien (les feuilles, processus le plus rapide et le moins engageant) :

LES LIMITES DU MODÈLE

Pas vraiment de limite pour ce modèle dont les méthodologies sont à essayer et pratiquer sans modération!

Seul point d’attention: soyons transparents dans nos équipes de travail quant à la méthodologie que l’on s’apprête à utiliser. Cela apporte plus de clarté dans la communication et permet d’éviter des frustrations du genre:

==> “Je pensais pouvoir enfin influencer une décision importante concernant mon domaine d’activité [je pensais au CONSENSUS], mais je me rends compte que ma chef, après m’avoir demandé mon avis, fait tout autre chose [elle a utilisé la CONSULTATION]…”

 

 

 

__________________________________

Cet outil vous a plu ?

1. Expérimentez-le avec votre équipe lors d’un atelier

Demandez votre atelier d’équipe incluant cet outil

2. Recevez chaque mois des outils similaires directement dans votre boîte mail.

C’est gratuit, vous pouvez vous désinscrire à tout moment et vous recevez en bonus lors de votre inscription le mini e-book Facilitation et coaching d’équipe: 6 outils incontournables en 2019. Pas de spam et pas de partage de données !